Wednesday, July 30, 2008

Le "Défi" accepté !!! :(



Malgré que c'était attendu par tout le monde, au fond de moi même je souhaitais que cette fois ci on se trompe et que le miracle se produise, mais hélas, ce n'est pas le cas. Il a accepté le défi, et croyez moi cette fois, j'ai l'impression que ce mandat ne se terminera pas comme les autres, le pays prends un virage dangereux et on va vivre le combat de la succession des années 80, du temps du feu combattant suprême.

C'est frustrant, dégoûtant, qu'un gouvernement qui fait de la démocratie, du pluralisme et des droits de l'homme ses piliers le répétant tout les jours sur nos torchons nationaux et sa chaîne publique, est en réalité un royaume avec une famille régnante, le tout déguisé en une république avec une constitution (avec des amendements!!), un parlement et même un conseil de sages ou sénat ou je ne sais quoi.

Même pas une république bananiere, car dans celle ci le changement de pouvoir est sanguinaire mais au moins fréquent, Un président et demi en un demi siècle, la génération de moins de 25 n'a de souvenir que du roi actuel qui a accepté le "défi"

Et n'ayez pas de doute, les habitants du bassin minier vont voter pour lui de Gafsa a Redeyef a raison de 99%, même les jeunes qui sont derrière les barreaux, de même que les habitants de Kasserine, et autre régions du nord et centre ouest. Les résultats, montreront qu'ils ont vote pour lui a 99% et tout le monde regardera de l'autre cote, les morts vont voter pour lui, certains voteront plusieurs fois pour être sur. Pauvre pays, pour qui des braves se sont battus pour qu'a la fin elle soit délivré a un bac-2 qui ne sait pas aligner 2 mots de suite et qui a du mal a lire les discours qu'on lui écrit!!

Pendant ce temps, les intellectuels se battent a définir l'identité tunisienne, a défendre la laïcité, ou se mobilisent pour défendre "notre" religion. La classe populaire n'a pas le temps de réfléchir ou réagir, car la priorité c'est de payer le loyer et mettre du pain sur la table, la classe moyenne passe son temps a chercher des solutions pour comment payer la maison, la voiture, l'essence, les Nike et autres Diesel pour les enfants et passer une semaine de vacance. la classe aisée, essaie de se rapprocher de la famille pour récolter des miettes ou s'ils sont un peu honnête, se cachent, se diversifient et essaient de ne pas attirer l'attention.

Les jeunes eux n'ont pas connu un système différent et sont sevrés a ce système pourri, les adultes ne veulent pas avoir des problèmes car ils ont une famille a nourrir et les vieux eux vous diront que c'est trop tard maintenant!

Bref, la seule solution est d'oublier, de ne pas y penser, regarder de l'autre côté, ne pas trop réfléchir, accepter. moi j'en pleure....

8 comments:

wajdi said...

Moi aussi comme toi j'ai cru au miracle.
Je me suis dit qu'à 71 ans il voudrait "profieter" de la vie mais non il s'accroche . Il n'est le seul responsable son entourage la endoctriné. Son histoire me fait penser a celle de Neron dans l'histoire romaine qui se prenait pour un Dieu...
Il nous reste pplus que nos yeux pour pleurer....
Et qui sait peut etre c mieux comme ça...(cf l'Irak...)

Anonymous said...

moi je suis un jeune qui a eu une jeunesse volée violée,car j'ai vécu en tunisie pendant plus de 25 ans
Je n'ai connu qu'un seul régime,un seul mode de réflexion politique sociale.

J'ai toujours demandé récemment à mon pére pourquoi il n'a pas accepté de partir hors de la tunisie quand il en avait l'occasion,pour lui il croyait qu'aprés bourguiba ça va pas être les ténébres mais plutôt plus de liberté en notre cher tunisie,il s'est trompé hélas.

En sortant de la tunisie pour travailler ailleurs,je découvrait pour la premiére fois de ma vie LA VIE,oui la vie,je me sent vivant même loin des miens,j'ai pas peur pour ma sécurité, quand je voit un policier je suis heureux car il symbolise la protection et pas l'injustice.
J'envie les jeunes occidentaux qui pensent librement,eux qui ont vécu dans la liberté depuis toujours,je veux que mes enfants soient pareils,avoir ce que je n'ai pas eu.

J'ai décidé de partir car je savais que mon boulot en tunisie ne va pas contribuer à améliorer notre pays et les gens pauvres,je voulais pas pa payer des impôts en tunisie pour que flen ou feltene aura une roue de secours en plus pour sa bentley ou lamborghini,je ne mettrai pas mon argent dans une banque tunisienne pourqu'un x ou y vient en profiter abusivement.

Ce que j'espére pour mon pays est qu'il y'aura un futur meilleur:
-un pays libre et tolérant.
-Un pays ou les francophone laiques,athée et extrémistes et bornées s'en vont pour toujours,la france ne nous as pas donner naissance,ses principes n'est pas les notres.
-Notre pays ne doit pas être un pays extrémistes,il doit être un pays ou notre religion modéré doit prendre le dessus ,une religion ou la tolérance envers les autres croyants est la régle,un pays ou l'hypocrisie n'aura pas de place: chacun choisi ce qu'il fait en respect aux valeurs des autres
-un pays accueillant modéré,ouvert sur les autres cultures,qui apprend des autres,aide les autres,un pays ou la priorité est le bénéfice de tous et pas de quelques familles
-un pays ou la chance de réussir est donné à tous à tous moment sur le même modéle anglosaxon et pas sur le modéle français dont est inspiré notre pays qui tuent le succés si on n'a pas suivi un parcours académique donné ou si on n'est pas d'une famille riche ou connu.
-un pays qui aide ses citoyens

UN PAYS de qui en saura fier,partout d'y appartenir et ne pas avoir honte de le citer,un pays ou les hommes sont des hommes,les femmes sont des femmes.

Anonymous said...

désolé samsoums j'ai commenté en anonyme malgré que je suis un bloggeur que tu me connais,j'ai ma famille en tunisie,donc il faut être prudent avec ce régime des ténébres

Tunisien-nn-vendu said...

Rien à dire, rien à rajouter. Je ne sais pas pq certains s'attendaient au miracle et quel miracle!! Les tunisiens étaient incapables d imposer la démocratie depuis l'ère Bourguiba (Allah yarhmou s il le mérite). A cause d un premier président qui a frôlé la folie, on a hérité d un général qui, avec une bande de vendu(e)s a asphyxié le pays petit à petit. Le pouvoir est à l image du peuple. On n a pas le droit de rêver d un miracle qd on sait que ce sont les tunisiens eux mêmes qui ont donné un coup de main au général pr s imposer de la sorte. on sait comment était la Tunisie il y a 20 ans et comment étaient nos syndicats et nos partis politiques et on sait que ce n est pas ZABA seul qui a tout détruit. Ceux qui financent ce pouvoir grâce à une consommation digne d un pays riche et se plaignent de voir le dictateur tjrs au pouvoir, ça me fait "marrer". A chaque achat fait à carrefour ou Géant, Karthago..., les tunisiens pensent financer qui hormis le clan au pouvoir!!!! Ce pays est parti en "couilles" à cause de certains bougnoules qui résident la capitale et le Sahel (les deux poumons du pays) et qui font payer à tt un peuple leur choix. Zaba est le choix de cette catégorie là de la Tunisie et non des Rdeyffis, kasserinois, Gabésiens, Jendoubis ou autres pauvres tunisiens, qui ont comme seul tort d avoir partagé cette terre avec des vendus...
Vive la Tunisie et qu Allah libère ses prisonniers ou leur offre son paradis dans l'au delà.
PS: Peut-être que la fin parait régionaliste mais c est hélas la vérité.

Anonymous said...

قال صلى الله عليه وسلم :
كيفما تكونوا يولى عليكم
ça résume tous

Anonymous said...

qui a des photos sur ses manifestations de joies ? j'aimerai bien voir les visages

http://www.infotunisie.com/2008/07/300708-15.html

3amrouch said...

anonyme
tu veux voir des visages?
régale toi sur facesbook
http://www.new.facebook.com/group.php?gid=12494087386

alexandre le tunisien said...

http://tunisie-harakati.mylivepage.com

Le rêve tunisien s'échappe de plus en plus avec des nouveaux faits divers du genre de celui de madame SAMEH HARAKATI. La Tunisie perd de son réconfort avec la fuite en avant de la justice.