Friday, July 18, 2008

Acheter Du Sang! Ou va t'on??

Aujourd'hui pendant le déjeuner, j'ai profité pour appeler une amie d'enfance dont le père est très souffrant, je voulais m'enquérir sur l'état de sa santé et lui remonter un peu le moral, vu qu'elle vit a l'étranger et qu'elle est depuis 3 mois en Tunisie a côté de son père malade et loin de son mari et de ses enfants.

Il était presque 10h du soir a Tunis quand j'appelle, échange classique avec les "ça va?", "comment va ton père?" ..etc. Sa voix était triste et évoquait la peur. D'après le bruit j'ai compris qu'elle n'etait pas chez son père mais a l'extérieur. je lui demande alors que si elle est occupée, je pourrais rappeler plus tard. C'est la qu'elle éclate en sanglot me racontant ce qu'elle est entrain de faire.

Figurez vous, que son père admis dans une clinique de la capitale, une des plus grandes pour ne pas citer le nom, a eu une besoin urgent d'une transfusion de sang. Le docteur lui a alors demandé d'aller "acheter du sang", je vous jure c'est vrai et c'est une personne qui n'a aucune raison de me mentir. La pauvre femme, n'a pas cru ses oreilles, elle a demandé a ce que la clinique le fasse, on lui a dit qu'ils ne peuvent pas, c'est comme ça la procédure en Tunisie. le malade mourant attend que sa famille aille acheter du sang a la banque du sang. Donc la pauvre femme avec sa cousine note l'adresse de cet organisme et se déplace tambour battant pour essayer d'acheter deux litres de sang a 22h. J'étais en choc, je n'ai pas trouvé de mots, je lui ai balbutié quelques mots lui souhaitant bonne chance et je l'ai laissé a ses malheurs.

Quelque heures après, je rentre chez moi, m'installe devant mon PC, ouvre le site de "la presse" et commence lire les différentes rubriques, et coïncidence inouïe, je tombe sur cet article dans la catégorie "On en parle"

Don du sang : journée de collecte - loisir
L'Association tunisienne pour la promotion du don du sang organise, en collaboration avec le Centre national de la transfusion sanguine (Cnts) une journée collecte-loisir, et ce, demain samedi 19 juillet, de 18h00 à 00h00 à la Corniche - Esplanade de La Marsa (en face du Petit-Salem).
Cette activité s'inscrit en application de la stratégie nationale pour la promotion du don du sang et répond aux objectifs de l'Atpds d'œuvrer à renforcer les besoins en sang dans notre pays et répondre à la demande des services hospitaliers, particulièrement durant la période estivale et le mois de Ramadan.
source

En ce moment et en écrivant ce post, je tremble, je ne comprends plus rien, qu'est ce qui se passe dans mon pays, quelqu'un peut m'expliquer?

10 comments:

Carpe Diem said...

c'est honteux! comment peut-on vendre du sang qui a été récolté par des dons? Le sang ne devrait pas être une marchandise!

3amrouch said...

A ma connaissance c'est une ancienne pratique

thokk said...

Je croix que le truc d'achat du sang est spécifique aux cliniques privées. En effet, les hôpitaux publics demandent aux patients qui ont besoin de sang de présenter un bon qui assure que quelqu'un de leur proches ou amis ont donné du sang à la banque du sang ( par exemple moi pour une transplantation rénale (10 l)il m'a fallu emmener 10 personnes à la banque du sang . Mais quand il s'agit d'une urgence les hôpitaux publiques assurent la disponibilité de la quantité dont un patient a besoin. Mais quand il s'agit d'un établissement privé c'est la foutaise : on vend et achète tout.

Walid ben omrane said...

Salut Samsoum, mon père, Allah yar7mu, a eu la même expérience. le groupe de sang dont il a eu besoin fut rare, nous avons passé par la même expérience. A dire vrai, il ne faut pas tomber dans la démesure. Acheter du sang veut dire en fait aller donner du sang (je me rappelle avoir donner du sang avec mon frère et mon cousin au centre de Rabta) et puis acheter la quantité nécessaire à la banque du sang. Il faut voir l'autre moitié vide du verre, la banque du sang manque enormement de sang. Les Tunisiens n'ont pas encore développé la pratique d'une bénevolat à ce niveau. J'ai parlé avecles infirmiers du centre et on m'a fait comprendre que cette mesure est la plus adéquate à la situation de la santé en Tunisie. Acheter du sang: mais qui en profite de l'argent? c'est ce qui sousentend ton post.Mais acheter du sang c'est aussi car il s'agit d'un élément rare. D'ailleurs, des fois même en ayant la somme nécessaire tu ne peux pas acheter du sang car il n y en a pas.Je comprend la panique de ton amie je suis passé par la même situation. Mais face aux problèmes structurels on ne peut pas déplorer l'absence d'ethique. Rabi effarej 3la buha.
@ thokk : Mon père a été hospitalisé à la Rabtaa le problème est le même.

grave said...

ben dis donc, it's grave .

Anonymous said...

samsoum,mon frére il a actuellement 16 ans handicapé lourd à vie,quand il était né,la banque de sang a refusé de lui donner du sang.
acutellement j'ai eu la chance de sortir de la tunisie hamdullah,une grande partie de ma famille,on ne compte plus retourner à ce pays de merde.

koi2neufdoc said...

c'est très émouvant tout cela mais certain point doivent être éclaircit:
1/ c'est peut être pas logique mais c'est normale, tous les patients qui entre à l'hôpital pour une opération qui peut nécessiter une réserve de sang, on demande à la famille d'aller donner du sang et de rapporter un reçu qui permettra d'avoir le même nombre de poches de sang donner par la famille, si cela n'est pas possible il faudra qu'elle achète du sang.
2/ si c'est une urgence extrême il n'y a pas " de va acheter du sang"!! imagine le mec dans la salle d'opération et le médecin qui crie "dis a la famille d'aller acheter du sang!!?? " ce n'est pas comme cela que ça se passe , surement que l'opération est prévu et ils auront besoin de sang donc il demande à la famille d'acheter du sang...
3/ ou va l'argent???
et bien le prélèvement du sang, les sérologie faite systématiquement sur chaque échantillon : HIV, hépatite B et C, syphilis, le groupage de la poche, son stockage etc COUTENT!!!! renseignez vous sur combien coute une sérologie hiv ou hepatite vous comprendrez que le prix payé est très symbolique...

ça serai trop long de tout expliquer en détail mais grosso modo c ça...
c'est vrai que éthiquement c'est pas très ...de demander a la famille d'acheter du sang mais c'est comme ça...
sinon nchala labes pour le monsieur malade...

MAD DJERBA said...

Sous d'autres cieux, d'autres donnent leur sang en échange d'un simple sandwich, pire encore des trafics sont mis en place. Il n'est pas normal "d'acheter" du sang, mais je serai curieuse de connaître les raisons de ce manque. Problème d'organisation de collecte, problème de manque de donneurs ?

9albou ek'hel said...

En fait si je comprends bien c'est une méthode pour inciter les gens à donner du sang . Remarques , vu notre manque de civisme et notre égoïsme cela pourrait paraitre normal d'en arriver à adopter une telle méthode .

Je veux bien donner mon sang mais il est noir comme mon coeur .

koi2neufdoc said...

je pense qu'il y a une certaine logique à tout ça, le tunisien ne donnera jamais du sang de son propre chef mais lorsqu'il en aura besoin, ça sera pas normal !!!comment on me demande d'acheter???? alors c'est peu être logique de lui demander de donner pour recevoir...
exemple les gens qui on une carte de donneur et qui donne régulièrement on marque sur leur carte le nombre de fois qu'ils ont donné et le jours ou ils auront besoin de sang pour eux ou leur famille, ils auront d'office déjà le nombre de poche qu'ils auront donner...
bref...