Thursday, December 18, 2008

On mérite mieux que ça!!!



"La Presse" de Tunisie n'arrête pas de me surprendre et ce n'est pas un compliment :). C'est les champions du monde en langue de bois et en désinformation.

Au fait la manière avec laquelle je lis ce journal est très particulière et me conduis généralement a la vérité. C'est amusant, mais c'est la vérité. Dans ce journal, les articles qu'ils soient politiques, économiques ou sociaux, se lisent d'une seule manière. Si on dit que la Tunisie est le pays des droits de l'homme et qu'on a pas de leçons a recevoir de personne, c'est qu'on a arrêté ou torturé qq'un qui s'est exprimé librement. Si on parle des progrès accomplis dans une région, il faut vite aller sur Google et voir ce qui se passe dans cette région tout en étant sur de découvrir une catastrophe. Bref, vous voyez ce que je veux dire.

Aujourdh'ui en lisant mon journal prefere et particulierement mon "journaliste" prefere Mouldi M'barek, je lis ceci

[...]Aujourd’hui, notre pays occupe, selon le tout récent rapport mondial de Davos 2008, le 2e rang mondial en matière de bonne gestion des deniers publics, tandis que l’économie tunisienne est classée première au Maghreb et en Afrique.

Toujours selon le rapport mondial de Davos 2008, en matière de neutralité de l’administration concernant la prise de décision, la Tunisie est classée à la 14e place sur un total de 134 pays, devançant ainsi le Japon (19e), la France (21e), la Belgique (26e), l’Egypte (61e) et l’Italie (91e).

Ces performances tunisiennes qualifiées de «success story» et de «miracle tunisien» traduisent la justesse, la perspicacité et la globalité de la vision présidentielle sur les questions de notre époque et sa perception aiguë des mutations rapides et profondes de l’environnement international, ainsi que des défis majeurs de l’époque[...]
source

Donc, 2 secondes après avoir lu cet article, je suis déjà sur Google, en recherche du fameux rapport, que j'ai mis ici pour ceux qui sont intéressés. L'original est accessible ici (Il faut choisir Tunisie dans le drop-down a gauche dans la section 2.2)

Au fait, l'information est exacte mais on n'explique point ce que ces deux catégories veulent exactement dire mais le plus important, c'est qu'il a pris que 2 mesures sur des dizaines et bien sur celles qui lui conviennent. Un vrai journaliste aurait parlé aussi des dizaines d'autres mesures en indiquant qu'il y a beaucoup de travail a faire. Mais bon c'est La Pravda nationale, on s'attend pas a mieux.

C'est dommage car un bon journaliste aurait éclairé ses lecteurs en faisant une analyse plus profonde de ce document qui n'est pas aussi mauvais que cela sauf qu'il critique la bureaucratie de l'administration, l'accès équitable au financement, l'inflation et autres choses que vous pouvez lire dans ce rapport. Je reviendrais sûrement sur qq points intéressants de ce rapport et même des surprises...

2 comments:

akram said...

il parait( yourwa)qu'un jour feu med mahfoudh ex directeur de la presse a convoqué les redacteurs(c'est rien du tout un redacteur,c'est un type qui te ramenerait sa mere dans un colis pour une promotion)...bref quand il a vu ton"journaliste" il aurait dit( wal 3ouhdatou 3ala man rawa):
"dehors..j'ai dit les redacteurs...c'est pas une porcherie ici.."

أنيس said...

s'ils se basent sur les chiffres fournis par le gouvernement alors ceci explique certainement certain des bons indicateurs.
Je me permet d'avoir des doutes sur la qualité de ces chiffres.

A titre d'exemple les indicateurs concernant la qualité de l'enseignement est tout à fait contradictoire avec d'autres études comme ceux de PISA.

Un autre exemple tout à fait révélateur: lorsque le gouvernement dit que les écoles sont à 100% connectées à internet, cela veut dire que pour chaque école on pourrait avoir un PC (celui du directeur en général) qui a accès à internet (via téléphone ou ADSL).

Cela ne veut pas dire que les élèves utilisent internet dans leur cursus scolaire (d'ailleurs à mon avis il n'y a pas l'infrastructure pour cela).